Deux pages Facebook, pour encourager le partage professionnel entre enseignants d’arts plastiques

1b

 

              L’enseignant en arts plastiques travaille souvent seul et cet isolement est parfois difficilement ressenti.

 

          Le numérique  modifie peu à peu cette situation en permettant, par le biais de mails, de cd room, de clés Usb, puis de blogs ou de sites dédiés, de partager des ressources ou des expériences pédagogiques de plus en plus facilement.

 

          En testant diverses pages Facebook, le groupe TraAM a constaté que les réseaux sociaux étaient des outils numériques plus performants et mieux adaptés à un besoin de partage que les outils numériques plus « classiques » cités ci-dessus.

 

 

  1. Deux pages Facebook comme nouveaux lieux d’échanges entre les enseignants d’arts plastiques.

 

        Comme dans toutes les académies, nous avons à Besançon depuis plusieurs années un site disciplinaire dédié aux arts plastiques : http://arts-plastiques.ac-besancon.fr/2016/03/13/les-pages-facebook-des-enseignants/

        Depuis l’existence de ce site, tous les enseignants d’arts plastiques de l’académie sont invités régulièrement à publier sur ce site, après validation de l’IA-IPR.

      Or, ils sont encore très peu nombreux à le faire. Les raisons évoquées par les enseignants sont :

 

  • Rédiger un article est long, complexe et prend trop du temps personnel.

 

  • Le code d’accès à la rédaction ne fonctionne plus.

 

  • Le site dysfonctionne.

 

  • Le passage par une validation des articles freine les envies de publication.

 

  • Le délai entre la rédaction d’un article et sa publication démotive.

       

C’est donc pour essayer de faciliter la publication que l’équipe numérique des arts plastiques de l’académie a ouvert deux pages Facebook pour recueillir des publications d’enseignants d’arts plastiques.

 

3 4

 

 

Effectivement, sur une page Facebook paramétrée comme les nôtres, publier devient un jeu d’enfant :

 

  • Le temps de publication sur une des pages peut se limiter au temps d’un clic de souris.

 

  • Une publication ne nécessite pas la rédaction d’un texte. Une simple phrase peut accompagner des documents iconographiques ou les liens publiés.

 

  • Pas besoin d’un code pour publier sur les pages (un compte, même s’il n’est jamais alimenté, suffit).

 

  • Pas de dysfonctionnement, Facebook fonctionne à tout moment et sur tout type d’appareil numérique.

 

  • Pas de validation, la publication est directe.

 

  1. Présentation et analyse de la page Facebook : « photographie numérique et pédagogie ».

 

5

https://www.facebook.com/ArtsPlastiquesBesancon/

          Afin de rassembler facilement tout ce que les enseignants de l’académie réalisent dans leurs classes en lien avec la photographie numérique, les trois référents numériques « arts plastiques » ont souhaité tester un outil permettant de partager sans effort les productions de leurs élèves.

       

         Les réseaux sociaux semblaient être les outils ad hoc. Parmi tous ceux qui existaient en septembre 2014, ce sont les pages Facebook qui ont été retenues pour les raisons suivantes :

  • Tous les types de photographies, de textes, d’images animées, de vidéos, de diaporama… y sont acceptés.

 

 

8 9

 

 

  • L’enseignant qui, à l’ouverture de la page, a été nommé modérateur, utilisait déjà l’outil pages Facebook, à titre personnel. Les tâches liées à ce rôle, comme le paramétrage, les modifications à apporter à la page, étaient donc plus simples à accomplir pour lui.

 

          La page « Photographie numérique et pédagogie » a donc été ouverte le 15 septembre 2014.

 

          L’objet de cette page est rappelé à toute personne qui la consulte.

 

6 7

 

 

        Au bout de deux ans d’existence nous avons obtenu 40 mentions « J’aime ». Et une moyenne de 27 personnes atteintes par publication.

 

13 14

 

         

          Lorsque l’on étudie les publications de la page, on remarque que notre projet de départ, qui était de rassembler des productions d’élèves n’a pas atteint son but. Les publications se sont très vite limitées à un partage de références artistiques en lien avec la photographie numérique.

 

          Autre constat : à l’instar du site académique, ce n’est qu’un tout petit groupe d’enseignants qui publient.

 

          Nous décidons alors, en juin 2015, d’expérimenter une nouvelle page Facebook intitulée : « Références pour nos cours d’arts plastiques».

 

 

  1. Présentation et analyse de la page Facebook : « Références pour nos cours d’arts plastiques »

10

 

https://www.facebook.com/aplacbesancon/

             

        La page « Références pour nos cours d’arts plastiques » a été ouverte le 28 juin 2015.

               

        Comme pour la page de 2014, le but de cette nouvelle page est rappelé à toute personne qui la consulte. Nous nous contentons sur celle-ci de demander un partage de ressources artistiques et non un partage de productions d’élèves.

12

 

       Nous constatons immédiatement une plus grande fréquentation de la page. A la fin du premier mois, 23 personnes ont déjà visité la page. Dès le mois de septembre, certaines publications atteignent un pic pouvant aller jusqu’à  168 visiteurs.

15

 

         Un an après l’ouverture de la page, nous avons 97 mentions « J’aime ».

 

         Dernier constat positif, le groupe d’enseignants qui publie s’est quelque peu élargi.

 

         Comme cette page fonctionnait bien, nous avons essayé de relancer le partage pédagogique. Nous n’avons reçu aucune réponse.

 

16

 

  1. Évolution envisageable pour les pages Facebook arts plastiques.

 

           Pour que les deux pages Facebook ouvertes actuellement puissent continuer à vivre, il sera nécessaire que les publications soient assurées par un nombre plus important d’enseignants. Le risque est grand de voir s’épuiser la petite équipe qui les alimente pour l’instant.

 

          Comme la fréquentation de la page « Photographie numérique et pédagogie » n’augmente plus, il convient également de réfléchir à la pertinence de la conserver, ou non. Il n’est pas exclu de prélever les contenus qui semblent les plus pertinents et de les transférer sur le site académique afin de l’enrichir.

 

           Nous envisageons également de fermer cette page pour en créer de nouvelles sur d’autres thématiques, en lien par exemple avec la réforme pédagogique du collège, qui prendra effet dès la rentrée scolaire 2016.

 

          Les 3 entrées des nouveaux programmes 2015 sont des sujets motivants.  Les enseignants de collège peuvent ainsi être accompagnés afin d’aborder l’ensemble des changements liés à la RPC :

  • La représentation ; images, réalité et fiction
  • La matérialité de l’oeuvre ; l’objet et l’œuvre
  • L’oeuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur

 

          Mettre en ligne les contenus de nos pages Facebook sur d’autres réseaux sociaux utilisés par les professeurs d’arts plastiques. À ce jour, aucun enseignant ne s’est encore proposé pour mettre en place ces liens.

 

        Mieux faire connaître nos pages Facebook arts plastiques :

  • Les faire connaître aux enseignants d’arts plastiques des autres académies. Les inviter à participer à la publication ou à ajouter des commentaires.
  • Les présenter aux parents de nos élèves lors des réunions parents-professeurs, des Journées Portes Ouvertes, ou toute autre manifestation dans laquelle les parents sont impliqués.
  • Mettre un lien de nos pages dans les Ent de nos établissements.
  • Inviter les enseignants des autres champs disciplinaires à découvrir les contenus de ces pages.

 

       Par un système d’empilement des publications sur les pages Facebook, il est important de trouver des enseignants pour construire des articles pour le site académique à partir des références partagées. Un premier article a été expérimenté dans cet esprit : Utiliser les références partagées sur les pages Facebook pour aborder une partie du programme du cycle 4