«Des images animées pour raconter…»

CYCLE 4

Collège de la rue de Châteaudun Belfort

.

gif accrocheurs (1) gif accrocheurs (2) arbre à pommes

 

 

Objectifs :

 

  • Mettre les élèves en relation avec la création numérique lors d’une visite dans un espace culturel dédié à l’art numérique : l’Espace multimédia gantner de Bourogne.
1 1a 1b

http://www.espacemultimediagantner.cg90.net/

 

  • Permettre aux élèves d’utiliser des outils numériques afin de produire une fiction narrative.

 

 

Thématique du programme d’enseignement :

La représentation ; images, réalité et fiction

 

 

Progression dans le parcours d’apprentissage :

Début du cycle 4

Pourquoi ce choix ?

  • Les élèves ont déjà rencontré en fin de cycle 3 des œuvres d’art moderne dans un musée comme la Donation Maurice Jardot. Il s’agit maintenant de les amener à découvrir l’art contemporain par une rencontre avec des œuvres numériques dans le cadre d’une visite d’exposition à l’Espace multimédia gantner de Bourogne : Apparitions, Révélation. Une exploration de la lumière.
 2  2a

http://www.espacemultimediagantner.cg90.net/kit-expo/apparitions-revelations-une-exploration-de-la-lumiere/

.

  • À la fin du cycle 3, les élèves ont abordé la narration des images fixes, sous forme graphique et picturale. Il s’agit, en milieu de cycle 4, d’aborder la narration visuelle à l’aide d’images en mouvement, conçues à l’aide d’outils numériques.

 

Notions travaillées / Vocabulaire :

  • La narration visuelle / La durée / La vitesse / Le rythme
  • Les images artistiques et leur rapport à la fiction
  • Pixel / Gif / Calque / Animation / Termes de vocabulaire nécessaires pour se comprendre et pouvoir travailler efficacement avec le logiciel d’image Gimp.
  • Lieu culturel / Création numérique

 

Dispositif :

Durée : 5 séances

Condition de travail : Travail individuel et par deux

Technique : Pratique numérique (appareil photographique numérique et logiciel d’image Gimp)

 

Séance 1 :

Je teste le logiciel d’image gimp

  • Durée : 1h
  • Lieu : salle d’arts plastiques
  • Matériel : classe mobile Mac avec18 postes
  • Introduction de la séance :

Trouver ensemble comment est fabriqué un dessin animé.

Trouver les points communs entre un dessin animé et un Gif.

Présentation d’un Gif animé, créé par l’artiste Florent Wong, plasticien que les élèves avaient rencontré en fin de cycle 3, lors du projet « Jouons ensemble au musée » : http://encyclopedie-du-college.communaute-emg.net/lencyclopedie/jkl/jeu-2/jeu/

gif florent

Gif animé, créé par l’artiste Florent Wong

  • Consigne : Réussir à trouver et ouvrir le logiciel. Créer une page blanche de 800 x 600 pixels. Donner à voir l’histoire racontée par le professeur, à l’aide de traits noirs de différentes épaisseurs. Pendant que les élèves élaborent leur dessin, l’enseignant donne peu à peu les informations techniques nécessaires pour que le dessin s’anime une fois terminé.

 

  • Contrainte : Les élèves travaillent à deux, à tour de rôle, sur le même dessin. L’élève donne la main à son camarade en fonction d’un rythme imposé par le découpage de l’histoire racontée par le professeur. Ce dernier insiste sur la création de calques successifs, en demandant aux élèves de dupliquer rigoureusement le calque avant qu’il donne la main à l’élève suivant.

 

  • Évaluation intermédiaire : Il s’agit surtout de repérer le niveau de maîtrise de l’outil numérique de chaque groupe d’élèves, pour savoir qui pourra dans les prochaines séances venir en aide aux élèves en difficulté. Il est donc important que l’enseignant pointe, en milieu de séance, qui a réussi à sauvegarder une trace de son travail en xcf. Puis, en fin de séance, quel groupe a réussi un dessin qui s’anime et quel groupe a pu ensuite enregistrer ce dessin en Gif à une vitesse appropriée.

 

animation test (1) animation test (2) animation test (3)
animation test 5 (1) animation test 5 (2) animation test 5 (3)
animation test 7

Je teste le logiciel d’image gimp

 

  • Préparation de la séance suivante : les élèves sont invités à observer des images de plantes carnivores durant la semaine. Ils peuvent, s’ils le souhaitent, en dessiner pour être à l’aise dans le travail attendu par le professeur lors de la prochaine séance. Certains élèves sont chargés de faire des photos des bacs de fleurs qu’ils ont installés avec le professeur documentaliste sur la terrasse du CDI.

 

Séance 2 :

Découverte d’une exposition d’œuvres numériques et participation à un atelier numérique.

 

  • Durée : 2 x 1 heure (+ 1 heure de déplacement entre le collège et Bourogne)
  • Lieu : Espace multimédia gantner de Bourogne

.

Visite de l’exposition Apparitions, Révélation. Une exploration de la lumière :

 

La chargée de médiation fait découvrir les œuvres de l’exposition à une demi-classe. Elle fait observer puis décrire les œuvres par les élèves. Elle répond ensuite à leurs questions. Elle accorde plus de temps aux œuvres qui donnent à voir une image en mouvement :

julien maire (3)

Julien  MAIRE, Man at work, 2015

https://www.youtube.com/watch?t=77&v=IbJ0Rg20_5E

s_silvi_simon-filmatruc--verres-n2-oiseau-photo-markus-reck-et-silvi-simon

Sylvie SIMON

Filmatruc à verre N° 2 – oiseaux, 2009

https://vimeo.com/78238953

larmes d'Ethyl

Fabien LEAUSTIC

Larmes d’Ethyl, 2015

https://vimeo.com/139357683

.

Avant le début de la visite les élèves sont prévenus qu’une restitution de l’exposition sera à réaliser en classe ou hors temps scolaire. Ils ont le choix entre trois formes de restitutions :

  • en notant 10 mots qui fixent des points importants de l’exposition
  • en rappelant les œuvres vues sous forme de dessins
  • en racontant leur visite, sur les pages du cahier d’arts plastiques

 

 

Atelier dans la salle de formation de l’Espace multimédia gantner :

  • Introduction de l’atelier : rappeler qu’il existe de nombreuses techniques différentes pour animer une image (cinéma, film d’animation, dessin animé, flip book, …)
  • Consigne : il s’agit pour les élèves de progresser dans l’utilisation du logiciel Gimp et de réussir seul cette fois une animation. Ce gif donnera à voir une narration graphique qui racontera l’histoire d’une graine magique qui donne naissance à une plante imaginaire, carnivore ou pas.
  • Contrainte : la narration débute par une photographie. L’élève doit prendre soin de créer une unité entre les couleurs du graphisme et la photographie de départ. Le dessin doit comporter des traits de différentes épaisseurs. La plante doit être représentée avec un maximum de détails.
  • Évaluation : cet atelier, animé seulement avec une demi-classe, est une occasion unique pour l’enseignant de faire le point exact de la maîtrise de l’outil numérique pour chaque élève. Il donne aussi une note intermédiaire au gif réalisé durant l’atelier. Cette note indique à l’élève le niveau de réussite des points suivants :
  • cohérence colorée entre le dessin ajouté et la photographie de départ,
  • forme inattendue de la plante,
  • représentation des détails des parties de la plante,
  • utilisation de traits de différentes épaisseurs.
 gif emg (1)  gif emg (4)  gif emg 1 (1)
gif emg 1 (2) gif emg 1 (3)
 

gif emg (2)

 

gif emg 6 (1) gif emg 6 (4) gif emg 6 (3)
gif emg 6 (2)

 

 

 

Séances 3 et 4 :

Je perfectionne mon animation et je garde en mémoire les œuvres découvertes.

  • Durée : 3 x 1 heure
  • Lieu : salle d’arts plastiques
  • Matériel : classe mobile Mac 18 postes
  • Introduction de la séance : court bilan sur la séance à l’Espace multimédia gantner. Point sur le nombre d’élèves qui ont téléchargé le logiciel Gimp chez eux. Découverte des gifs les plus intéressants réalisés par les élèves. Trouver ensemble pourquoi ces gifs sont de qualité.
  • Consigne : chaque élève dispose de trois heures en classe pour réaliser un gif final de qualité et une restitution de l’exposition vue en utilisant une des 3 formules citées ci-dessus. Pour le gif final, il est possible de continuer celui réalisé la séance précédente, où de continuer la narration proposée par un autre élève.
  • Contrainte : par manque de postes informatiques, chaque élève ne dispose que d’une seule heure d’ordinateur pour produire son gif final.

 

Etat du gif à la fin de la séance 2 Etat du gif une fois repris lors de la séance 3 ou 4
avant1 5gif amélioré (1)
avant2 5gif amélioré (2)
5gif amélioré (3) 5gif amélioré (4)

 

 

Évaluation finale :

 

Validation de compétences disciplinaires

  • Expérimenter, produire, créer

 »  Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.

 »  Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec la pratique numérique.

  • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs ; établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité

»   Porter un regard curieux et avisé sur son environnement artistique et culturel, proche et lointain, notamment sur la diversité des images fixes et animées, analogiques et numériques.

Validation de compétences du socle commun

  • D1 : Les langues pour penser et communiquer

 » Comprendre et s’exprimer en utilisant le langage informatique

  • D2 : Les méthodes et outils pour apprendre.

 » Apprendre à maîtriser les environnements et les outils numériques.

  • D4 : Les systèmes naturels et les systèmes techniques.
     » Les arts contribuent a expérimenter des techniques permettant la réalisation d’une narration.
  • contenu informatif de la restitution de la visite de l’exposition autonomie de l’élève dans le travail numérique

 

 

Les points d’appui et indice de réussite pour l’élève :

 

  • Les élèves sont motivés, appréciant des actions pédagogiques hors cadre scolaire.
  • La découverte en classe d’un logiciel d’image performant gratuit leur permet d’enrichir les outils numériques qu’ils utilisent chez eux.
  • Certains élèves apportent en classe les expériences tentées à la maison. Ces gif personnels sont montrés à la classe.  Ils favorisent l’émulation entre camarades d’une même classe, dont certains se lancent dans une narration personnelle au Centre de Connaissances et de Culture, à la maison, ou toute l’année en cours d’arts plastiques, lorsqu’ils ont terminé un travail avant les autres.

gif accrocheurs (3)

Gif travaillé par un élève à la maison.

  • Pouvoir travailler en effectif réduit, des demi-classes, change le rapport professeur élève. En consacrant du temps à chaque élève, l’enseignant accompagne plus finement les adolescents dans leurs apprentissages, qui disposent chacun d’un ordinateur.
  • Les élèves en difficulté apprécient l’aide d’un autre camarade lorsqu’ils rencontrent un problème numérique. La fonction d’étayage joue ici pleinement son rôle. Les élèves qui partagent leurs compétences avec un élève en difficulté se sentent utiles et valorisés dans le processus des apprentissages.
  • L’Encyclopédie numérique du collège est un support de diffusion adapté pour donner à voir et mettre en valeur les productions finales des élèves.

http://encyclopedie-du-college.communaute-emg.net/lencyclopedie/op/plante/plante-imaginaire/

http://encyclopedie-du-college.communaute-emg.net/lencyclopedie/op/plante/balconniere/

http://encyclopedie-du-college.communaute-emg.net/lencyclopedie/n/numerique/gif-2/

valorisation sur encyclopédie

 

 

Les marges de progression :

 

  • Introduire la notion de profondeur illusoire dans une image éviterait l’effet plaqué des graphismes sur les photographies.
  • Les travaux réalisés auraient pu l’être par groupe de deux élèves pour augmenter les temps d’échange verbal entre pairs autour des réalisations. Autre avantage : augmenter le temps d’utilisation d’un ordinateur et diminuer le temps passé par l’enseignant pour gérer toutes les productions au moment de la sauvegarde et de l’évaluation.